Statuts et Règlements généraux de la FSNS

Dossiers à télécharger   

STATUTS DE LA F.S.N.S.pdf

REGLEMENTS GENERAUX DE LA F.S.N.S.pdf

 

La Fédération Sénégalaise de Natation et de Sauvetage est créée le 18 Novembre 1960 entre les clubs sportifs qui adhèrent aux présents statuts une association dénommée : « Fédération Sénégalaise de Natation et de Sauvetage (F.S.N.S.)».Cette association est déclarée conformément aux lois, décrets et règlements en vigueur au Sénégal. Sa durée est illimitée. Son siège est fixé à la Piscine Olympique Nationale sis au Point E à Dakar. Il pourra être transféré dans toute autre localité par décision de l’assemblée générale. Le nom « Fédération Sénégalaise de Natation et de Sauvetage (F.S.N.S.) », le sigle « F.S.N.S. » et ses logotypes sont légalement protégés. Leur utilisation à des fins commerciales nécessite l’autorisation expresse de la F.S.N.S.

La F.S.N.S. est :

a. compétente au Sénégal, reconnue au niveau national et au niveau international pour les quatre sports olympiques de la NATATION : Natation course, Plongeon, Waterpolo  et Natation synchronisée, y compris la natation en eau libre et la natation Masters.

b. compétente pour des activités de natation dans le secteur de la santé, du fitness et des loisirs dans et autour de l’eau, en particulier pour la gymnastique aquatique.

 Membre de la Confédération Africaine de NAtation (CANA) et de la Fédération International de Natation (FINA), elle est aussi affiliée au Comité National Olympique Sportif et Sénégalais (CNOSS).

 

BUT  DE  LA  FEDERATION

La F.S.N.S. a pour buts : 

  • de contrôler, d’organiser et de développer  la NATATION sous toutes ses formes au Sénégal.
  • de créer un lien de solidarité et de fraternité entre les ligues, les districts, les comités et les clubs.
  • d’entretenir des relations avec les autres fédérations affiliées à la Confédération Africaine de Natation (C.A.N.A.) et à la Fédération Internationale de Natation (F.I.N.A).
  • de former des sauveteurs 
  • d’entretenir des relations avec les pouvoirs publics